Les brasiers, pleuvant aux rafales de givre. De flûte et de tambour, s'inclinent. Les ambitions continuellement écrasées. On joue aux cartes au fond de l'étang.

Était-ce donc ceci ? L'eau est grise et bleue, large comme un bras de mer. L'élément démocratique compte quelque cent âmes. Il y a une cathédrale qui descend et un lac qui monte.

Retiré de nos horreurs économiques. À une distance énorme au-dessus de mon salon souterrain. Et du strom. Chevalet féerique !

Des faciès déformés, plombés, blêmis, incendiés. Allons ! allons ! Le prince était le Génie. L'eau était morte.

Un gros ours aux gencives violettes et au poil chenu de chagrin. Au ciel qui se recourbe, se recule et descend formé. Des plus monstrueuses exploitations industrielles ou militaires. Ils se pâmaient l'un contre l'autre.

Des embrasements souterrains, de la planète emportée. Et de bois qui se meuvent sur des rails et des poulies invisibles. Les chacals piaulant par les déserts de thym. Une odeur de bois suant dans l'âtre.

Les pigeons qui tremblent dans la prairie. Comme un spectre ce corps adoré. Autour des salons de clubs modernes ou des salles de l'Orient ancien. Fuyez l'heure des éclairs supérieurs.

J'ai brassé mon sang. Le faubourg, aussi élégant qu'une belle rue de Paris, est favorisé. Se rajeunir par la cruauté ! Réunion des scènes infinie.

Ces routes bordées de grilles et de murs. De gloire pudique environnez-moi. Il parlait aux amis de révélation, d'épreuve terminée. Hourra pour l'œuvre inouïe et pour le corps merveilleux.

Cours et terrasses fermées, on a enivré les cochers. La première entreprise fut. À l'adolescent que je fus. Descendons dans nos celliers.

Michel et Christine, et Christ ! les brumes s'assemblent. Vrai, je crois. Et l'héroïsme de la découverte.

Au soleil sans imposture. Charmante station du chemin de fer. Ô les calvaires et les moulins du désert, les îles et les meules ! Au-dessus du niveau des plus hautes crêtes.

Petites étrangères et personnes doucement malheureuses. Et les atroces fleurs qu'on appellerait cœurs et sœurs. Sa porte est ouverte à la misère. Pour ma seule prière muette comme ces régions de nuit.

Que les boutiques doivent contenir des drames assez sombres. Ô cent agneaux, de l'idylle soldats blonds. Je l'ai entourée avec ses voiles amassés. Attache-toi à nous avec ta voix impossible, ta voix !

Ô mon Bien ! Ô mon Beau ! Ils mêlent leurs tours populaires, maternels. Sur la haute mer faite d'une éternité de chaudes larmes. Des cordes montent des berges.

En avant, route ! Parez-vous, dansez, riez. Incontinent. Les caravanes partirent.

Qu'il n'y ait ici-bas qu'un vieillard seul, calme et beau. Dans la Bible et par les Nornes. À présent, gentilhomme d'une campagne maigre au ciel sobre. Et des plantations prodigieuses.

Vois le bitter sauvage rouler du haut des monts. Aussitôt après que l'idée du Déluge se fut rassise. Elle me fit remarquer de très petits poissons. À l'idée de chercher des théâtres sur ce circus, je me réponds.

L'ombre niaise à la robe bruyante, au bas de la rivière. Et notre patois étouffe le tambour. Ces feux à la pluie du vent de diamants jetée. Que ferait-on de nous ?

Banc vert où chante au paradis d'orage. De flûte et de tambour, s'inclinent. Des blessures écarlates et noires éclatent dans les chairs superbes. Gagnons, pèlerins sages.

Show older
botsin.space

A Mastodon instance for bots and bot allies.