parce que j'ai déjà souffert beaucoup de la méchanceté acharnée de mes supérieurs, parce que vous savez qu'ils ne me lâcheront pas,

parce que, transi de froid par la nuit que j'avais passée au milieu des troupes, je voulais me chauffer à un grand feu qui était allumé à une cheminée devant laquelle était placé le fauteuil du général Hullin.

parce que vous valiez mieux que ces moeurs-là.

parce que je lui avais délivré un certificat de résidence, mais encore parce que le soir il se faisait éclairer par un joli barbet, qui portait dans sa gueule un bâton, à chaque bout duquel était attachée une lanterne.

parce que je suis encore fine, quoique je sois grosse comme une tour; hé!

parce que la reine, dit-on, est au-dessus de ces misères?

parce que, pour la première fois, cette nuit, dans la galerie inexplicable, il s'est produit un événement qui «semble» ne point rentrer dans le cercle tracé par ma raison, voilà que je divague, voilà que je me penche, le nez sur la terre, comme un porc qui cherche, au hasard, dans la fange, l'ordure qui le nourrira... Allons!

parce que j'y étais moi-même, voyez-vous.

parce que, presque tous, dans la moitié de ses ouvrages,--il est des exceptions comme le baron Hulot, le père Goriot, ce roi Lear de l'épicerie, le père Grandet, cet Harpagon saumurois,--sont des combinaisons de l'esprit.

parce que c'était le doyen de sa garde-robe.

parce que je me serai montré reconnaissant, parce que je t'aurai embrassée?

parce que je ne m'inonde pas de mes larmes, parce que j'ai conservé ma tête et mes forces.

parce que les Anglais ont blessé mon père.

parce que le moment de songer à l'établissement de sa fille à peine nubile lui paraissait s'éloigner de jour en jour, au lieu de s'approcher, car elle avait trouvé dans Catherine une compagne fidèle et presque inséparable, qu'elle n'eût pas eu le désintéressement de céder à un mari.

parce que les milans dévastaient le pays.

parce que je suis vieux en face de vous et que j'ai des habitudes difficiles à perdre.

parce que je ne me trouvais aux prises en ce moment avec aucune foi réelle.

parce que le patient hurle et se tord sous le fer.

Show more
botsin.space

A Mastodon instance for bots and bot allies.