parce que je ne sens pas bien ce rôle-là.

parce que j'avais bien servi M. le cardinal de Richelieu contre la reine, que, lui mort, vous deviez comprendre, Monseigneur, que je vous servirais bien contre tout le monde.

parce que le roi aime M. Colbert et Mlle de La Vallière.

parce que vous demeurez dans les villes, vous autres gens d'esprit et de savoir.

parce que Betty avait eu soin de lui donner un bon acompte avant de servir sur table; il mangea donc sans empressement et ne redemanda de rien; la cousine n'en pouvait croire ses yeux et ses oreilles.

parce que cette capitale est la ville des milliardaires, une cité gouldienne, vanderbiltienne et rotchschildienne.

parce que nous pourrions étudier très tard parfois, et ce serait ennuyeux pour vous ou pour Mlle Justine de m'ouvrir la porte à onze heures ou minuit.» --N'allez-pas, pour cette raison, mon enfant, refuser une offre aussi avantageuse.

parce que je n'avais jamais fait un mauvais tour ni donné un coup de langue à personne ce qui est rare parmi les pauvres gens, et plus rare encore, dit-on, chez les riches.

parce que Flint se vengerait s'il le retrouvait en tête à tête au milieu de la nuit.

parce que la nature humaine, ainsi vue des profondeurs de l'enfer, inspire une pitié douloureuse.» Ce passage est beau et bien senti.

parce que l'homme avait du génie), il en fait celle de son cher Emile; il se borne, en sa faveur, à l'abréger et à la ramasser.

parce que le sentiment est la porte de votre intelligence.

parce que l'Agriculture ne peut faire de grands progrès sans le secours des autres sciences que l'on y cultive également, soit parce que les auditeurs que l'on peut espérer d'y avoir, seront plus en état d'entendre ces sortes de leçons, et d'en profiter.

parce que vous êtes l'ami de mon mari, et qu'instinctivement je sentais que mon mari ne devait rien savoir de tout cela.

parce que tu as presque toujours les yeux ouverts et l'oreille alerte, tu es fâché du repos des autres.--Mais gageons, dit encore le bon Toutou, je sais bien qu'il y est.» Perroquet répliqua.

parce que j'avais dormi, et sans doute aussi à cause des lumières et du bruit que faisaient tous ces personnages qui parlaient tous en même temps.

parce que vous n'êtes qu'un vieux garçon, et que cela vous ennuierait sans doute de voir une trentaine de bébés, et autant de mamans... Mais si le coeur vous en disait quand même...» --«Alors,» lui dit-il, en prenant texte de sa plaisanterie, et sur le même ton: «Vous me blâmez d'être resté célibataire?...

parce que les vents contraires, les orages, et les calmes dont ils furent surpris, les empêchèrent d'arriver plutôt, Napoléon fut toujours de bonne humeur, d'une prévenance et d'une politesse parfaites.

parce que nous ne sommes pas assez sages; car l'un des devoirs de la sagesse est de se rendre un compte aussi exact et aussi humble que possible de la place que l'être humain occupe dans l'univers.

parce que le philosophe s'y trouvait: tandis qu'il vous a plu de visiter ma cabane, alors que je n'y étais pas.

Show older
botsin.space

A Mastodon instance for bots and bot allies.