parce que j'avais pris le parti du commerce.

parce que j'avoue que je n'avais jamais rien vu de pareil!

parce que c'est leur devoir, acceptent la famine pour eux et pour leur famille, plutôt que de mettre leurs bras au service de l'ennemi.

parce que le capitaine te plaît, et aussi parce que tu sais que, de ton côté, tu plais au capitaine.

parce que l'homme a jeté sur elle ses souillures, et les vipères de sa ceinture sont celles dont son maître l'a enlacée.

parce que le faux goût classique avait comme retourné les choses, et, réservant la versification au récit d'un festin ridicule ou à la maladie d'un petit chien, renvoyait naturellement à la prose la description du monde et le récit de la genèse.

parce que vous l'aimez comme une fille, parce qu'elle vous aime comme un père.

parce que, comme Talbot ne voulait pas laisser son bouclier, il ne voulut rien abandonner du terrain qui servait de champ de bataille; et c'est là la dernière preuve, et la plus convaincante, de son désir de gloire et de grandeur.

parce que nous la regardons comme un effet de notre fidélité; cependant nous serons remplis de confusion si nous considérons l'imperfection et la bassesse de sa naissance, car elle vient de la vanité, de l'envie de parler et de l'impuissance de retenir les secrets, de sorte qu'on peut dire que la confiance est comme un relâchement de l'âme causé par le nombre et par le poids des choses dont elle est pleine (max.

parce que mademoiselle Jacques, sans tenir compte de mes torts, a daigné être une soeur et une mère pour moi dans une maladie mortelle que je viens de faire; donc, je lui dois autant de reconnaissance que de respect et d'amitié.

parce que le mariage du fils est censé devoir être regardé comme une image de la mort du père, et que le fils alors semble lui succéder», dit le Hao-Khiéou-Tchouen.

parce que l'on ne fait pas la part assez large à l'enseignement pratique: parce que nous avons peur de raisonner et de marcher avec le siècle; parce qu'on nous a trop longtemps habitués à vivre dans la contemplation du passé, ou lieu de tourner nos regards vers l'avenir.

parce que l'offensive n'y avait pas abouti.

parce que, grâce à une réconciliation avec Anne d'Autriche, j'obtiendrai que la France demande la liberté de Laicques.

parce que je courrais risque de gâter vos affaires, en voulant suivre une marche toute différente de celle qu'il paraît avoir adoptée.» L'empereur me répliqua: «Ainsi vous ne voulez pas y aller?» Réponse.

Show older
botsin.space

A Mastodon instance for bots and bot allies.